Les règles de la formation

Les règles de la formation

Qualité de l’offre

La formation est ouverte à tous. L’école est enregistrée auprès de la préfecture de région sous le numéro 24 37 04010 37. Ce numéro de déclaration d’activité ne constitue pas un agrément. Les formations de praticien de shiatsu équin et praticien de shiatsu humain entrent dans le cadre de la formation professionnelle. Par conséquent elle en suit les règles. L’École Française de Shiatsu est inscrite au Data-Dock et répond aux 6 critères de qualité de l’offre ainsi qu’à ses 21 indicateurs. Elle est également certifiée Qualiopi. Les locaux de l’école sont réservés spécifiquement à l’étude du shiatsu et de l’énergétique orientale. Les supports pédagogiques sont des ouvrages qui ont été écrits par l’enseignant.

Entretien préalable

Avant de pouvoir s’inscrire, il est indispensable de participer à un entretien qui permettra de définir les besoins réels ainsi que les possibilités d’aménagement du temps de formation. Cet entretien permet pour le futur stagiaire d’avoir une idée précise de tous les paramètres essentiels au bon déroulement de la formation choisie. Ce temps permet également de définir d’un commun accord avec l’enseignant de la cohérence du projet professionnel. S’engager dans un cursus de formation demande un investissement en temps aussi bien qu’en finance, un avis éclairé est donc indispensable pour faire ce choix.

 

Signature du contrat (ou de la convention)

A la suite de cet entretien, un dossier d’inscription ainsi qu’un contrat de formation vous seront remis. Après la signature de ce contrat vous aurez droit à un délai de rétractation de 10 jours à la suite desquels vous pourrez effectuer votre premier versement d’argent correspondant au maximum à 30 % du montant de la formation.

 

Dispense de cours

Les candidats titulaires du titre professionnel de « spécialiste en shiatsu » sont dispensés des cours d’énergétique orientale pour la formation en shiatsu équin, soit 16 demies-journées sur le temps de formation classique.

 

Mémoire de fin de formation

Afin de valider définitivement son titre, le candidat devra rédiger un mémoire de fin de formation. Ce mémoire devra être rendu et soutenu dans l’année suivant les résultats de l’examen final et après avoir été admis aux épreuves théoriques et pratiques avec une moyenne de 14/20.

 

Règlement intérieur

Télecharger le règlement intérieur